Qu’est-ce que le CSAP?

Le Conseil scolaire acadien provincial a été créé par la Loi le 1er avril 1996. Il s’agit du seul conseil scolaire en Nouvelle-Écosse dispensant une éducation en français langue première, de la maternelle à la fin du cycle secondaire.

La création du CSAP marque l’aboutissement de nombreuses années de lutte des Acadiens, Acadiennes et francophones désireux d’obtenir la gestion de leur propre entité scolaire à l’échelle provinciale. Les descendants des premiers Européens à s’établir en Amérique, en 1604, se sont battus pour conserver leur langue et leur culture.

Au début du 20e siècle, l’Institut des enseignants de langue française revendiquait des manuels en français pour les écoles fréquentées par les Acadiens et Acadiennes de Nouvelle-Écosse. L’insistance des parents, par leurs pétitions répétées, a finalement forcé le gouvernement de la province à approuver, en 1939, des cours d’été pour les enseignants de langue française et à publier en 1941 un nouveau programme d’études pour les écoles acadiennes.

Parmi les dates importantes à retenir dans l’histoire du système d’éducation en français en Nouvelle-Écosse, mentionnons :

1950

Nomination d’un comité d’étude des manuels acadiens.

1955

Approbation d’une recommandation par un comité d’enseignants acadiens pour de nouveaux livres de lecture en français.

1968

Demande de la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse de reconnaître les droits à l’éducation en français.

1981

La Loi 65 favorise la création des écoles acadiennes dans les régions.

1982

Le Conseil scolaire Clare-Argyle est désigné comme conseil scolaire administré en français pour desservir les communautés acadiennes et anglophones des régions de Clare et Argyle.

1988

Les élèves francophones du district scolaire Kings sont transférés à l’école R.C. Gordon de Greenwood (aujourd’hui l’École Rose-des-Vents).

1989

L’École Cornwallis est créée à Sydney.

1991

Création du Conseil d’école du Grand-Havre qui dessert les francophones de la région métropolitaine d’Halifax.

1995

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse présente son Livre blanc sur la réorganisation du système d’éducation de la province. Les changements proposés comprenaient entre autres la réduction du nombre de commissions scolaires et la création du nouveau Conseil scolaire acadien provincial.

1996

Le CSAP est créé. Il est décrété que le siège social du CSAP serait situé dans la région du Sud-ouest et que la structure administrative comprendrait 3 bureaux régionaux : 1 au Nord-Est, 1 au Sud-Ouest et 1 dans la région Centrale.

M. Réjean Sirois sera le premier à occuper le poste de directeur général du CSAP.

1997 M. Yvon Samson devient le premier président élu du Conseil scolaire acadien provincial
2001 M. Guy LeBlanc devient le deuxième directeur général du CSAP.
2003 (août) Le CSAP et le ministère de l'Éducation signe une entente -- sous la forme d'un projet-pilote s'étendant de 2003 à 2007,  confiant au CSAP l'élaboration des programmes d'études pour le système scolaire de français langue première.   Cette entente a été renouvelée de 2007 à 2009.
2003 (octobre) M. Kenneth Gaudet est élu à la présidence du Conseil scolaire acadien provincial
2005 M. Darrell Samson débute son mandat à titre de directeur général du CSAP
2008 (août) Le CSAP devient responsable de la gestion du Centre provincial de ressources pédagogiques (CPRP).
2009 (septembre) Le CSAP offre le programme Grandir en français - accueil et francisation aux enfants de 4 ans dans toutes les régions où on retrouve des écoles du CSAP
2009 (avril) Le CSAP adopte une résolution à l'effet d'intégrer au CSAP, sur une base permanente, le projet-pilote d'élaboration des programmes d'études de langue française .
2010 Septembre 2010 : 
-  ouverture d'une nouvelle école dans la région d'Halifax qui accueille les élèves de niveau secondaire :  L'École secondaire du Sommet   
-  nouvel édifice pour le Centre scolaire de la Rive-Sud
2011



2014
Septembre 2011 : 
- ouverture d'une nouvelle école à Porters Lake qui accueille les élèves de la région Eastern Shore / Chezzetcook : L'École des Beaux-Marais. 
Septembre 2014 :
- ouverture d'une nouvelle école à Lower Sackville qui accueille les élèves de la maternelle à 6 : L'École du Grand-Portage.

Aujourd’hui, le CSAP compte 22 écoles  fréquentées par plus de 4 800 élèves et environ 600 employés à travers la province. Dix-sept conseillers scolaires sont élus pour représenter les régions acadiennes et francophones de la province.

Le CSAP travaille en partenariat avec tous les intervenants de l’éducation française en Nouvelle-Écosse, de la petite enfance jusqu’à l’université. Il valorise l’apprentissage de l’histoire et de la culture acadiennes, au sein d’un milieu francophone dynamique. Le CSAP fournit à l’élève des outils pour développer son identité culturelle et linguistique et l’exprimer avec fierté. Le CSAP souhaite contribuer activement au développement et à l’affirmation culturelle des communautés acadiennes et francophones de la Nouvelle-Écosse.